header_image
Vos résultats de recherche

Rue de La Convention – 75015 Paris

publié par admin sur octobre 26, 2017
| 0

La rue de la convention dans le 15ème arrondissement de Paris

Dans le 15ème arrondissement de Paris, se trouve la rue de la Convention. Son nom lui a été donné au lendemain du Noël de 1893, et vient de la célèbre Convention nationale qui siégea en France après la révolution, de 1792 à 1795. Il faut dire que la rue porte bien son nom ! On pourrait presque y voir un lien de cause à effet tant la rue est un véritable pacte architectural entre la noblesse des bâtiments haussmanniens et la solidité des immeubles d’après-guerre. Cette association entre l’ancien et le moderne, confère à la rue une ambiance éclectique et décontractée qui ne manque pas de séduire les investisseurs les plus délicats.

Comme l’écrivait le poète Apollinaire, « Sous le Pont Mirabeau coule la Seine », mais débute aussi la rue la Convention pour se finir à la place Charles-Vallon. Elle croise consécutivement, et de manière perpendiculaire, les grands axes que sont la rue Saint Charles, la rue Felix Faure, la Rue Lecourbe, et la rue de Vaugirard. La rue est si grande qu’elle traverse une partie du 15ème arrondissement de Javel à Saint Lambert. La rue de la Convention a une histoire relativement récente puisque ses travaux ont commencé en 1888. Seulement une partie de la rue fut réhabilitée à ce moment-là, entre le rond-point du Pont Mirabeau et la rue Lecourbe. C’est ensuite huit ans plus tard, que la deuxième partie des travaux s’amorça, absorbant une partie de la rue Lemoult (anciennement rue Caroline), pour relier la place Charles-Vallin.

En flânant ci et là dans la rue, vous pouvez remarquer quelques détails architecturaux intéressants. Au numéro 27 de la rue de la convention, par exemple, repérez la sculpture de Gutenberg réalisée en 1845 et fièrement érigée devant l’ancien site parisien de l’Imprimerie nationale. Ces bâtiments sont désormais reconvertis en locaux pour l’Inspection générale des affaires étrangères. En continuant votre exploration de la rue, jetez un coup d’œil à l’entrée du square Paul-Gilot au 38 bis, reconnaissable à son petit kiosque en forme de pagode entouré de bambous. Ce havre de paix vaut clairement le détour : autorisez-vous une petite sieste ombragée sous les tilleuls en écoutant le rire des enfants au loin. Passez ensuite devant le célèbre hôpital Boucicaut et descendez jusqu’au 170. D’ici vous pourrez observer un immeuble atypique construit par l’architecte Paul Legriel. Puis quelques mètres plus loin, au 178, allez découvrir la très belle devanture de la boucherie de 1907, classée monument historique. Pour ceux qui préfèrent flâner sur les bords de Seine, remontez la rue à son amont et profitez de l’aménagement des quais André Citroën, là où jadis les anciens entrepôts de la marque du même nom trônaient. Vous laisserez alors votre esprit vagabonder au fil de l’eau en profitant de la légère brise amenée par la rivière. Mais la rue de la convention c’est aussi 2120 mètres de vie : avec résidences, ses commerces, ses écoles ou encore son hôpital. Tout y est réuni pour apprécier une vie de quartier et déambuler sur le macadam sans jamais se lasser. En moyenne, le prix d’un appartement dans la rue de la convention oscille entre 7 438 € et 10 184 € en fonction des adresses.

Côté transport, la rue est assez bien desservie car une partie de la ligne du bus 62 passe par là. Pour les adeptes du vélo, vous avez plusieurs stations de vélib’ dans la voie. Enfin pour les incorrigibles du métro, vous avez trois stations à proximité : Javel-André Citroën pour la ligne 10, Boucicaut pour la ligne 8 et enfin Convention pour la ligne 12.

Pour résumer, la rue de la Convention est un endroit où s’entremêle les gens, un lieu de croisements et d’échanges où il fait bon vivre. Pour imager ce récit, voyez plutôt par vous-même en y allant un mardi ou un jeudi matin, au moment du marché de la Convention et où l’activité bas son plein. Partez dénicher la bonne affaire tout achetant vos produits frais. Vous verrez, vous ne serez pas déçus, la rue de la Convention gagne à être connue.